Henri Fils, le nouveau pineau des Charentes haut de gamme

by Diane Roy | chargée des relations producteurs @Bottl.

Hommage au grand-père et arrière-grand-père des fondateurs, François et Henri donnent à leur Très Vieux Pineau des Charentes le nom de celui qui a fait germer cette idée dans leur esprit : Henri Fils

Henri Fils, un Pineau moderne, mais très vieux

Zoom sur Henri et François Sehpossian, qui font souffler un vent de modernité et de renouveau sur le pineau des Charentes, avec leur pineau extra vieux Henri Fils

Henri et François Sehpossian -  Pineau Henri Fils
Henri et François Sehpossian

Rappelons qu’un Pineau des Charentes naît du mariage entre le moût du raisin et un cognac jeune. Ce vin de liqueur est donc un savoureux mélange entre un produit fermenté (le moût) et un produit distillé (le cognac). Le vieillissement est extrêmement important dans l’élaboration du Pineau.

Pour obtenir l’appellation Pineau, le liquide doit être vieilli au moins 18 mois, 5 ans pour l’appellation Vieux Pineau des Charentes, et 10 ans pour l’appellation Très Vieux Pineau des Charentes

Henri et François Sehpossian l’ont bien compris, dans le Pineau, tout est une affaire de temps. Henri le sait depuis un bon moment, qu’il veut faire son Pineau. Il a pour cela pris le temps de connaître et sélectionner le vigneron avec qui il voulait travailler pour construire un vin de liqueur d’exception.

En effet, un producteur de Pineau des Charentes est aussi forcément un producteur de cognac car le cognac et le moût de raisin utilisés lors de l’élaboration du Pineau doivent venir de la même propriété. Henri a donc fait équipe avec plusieurs vignerons indépendants qui gardaient soigneusement dans leur cave des fûts de pineau.

Un positionnement premium affirmé

Après un savant travail d’assemblage, la première mise en bouteille du Pineau Henri Fils, lot n°1, s’est faite en 2019, avec un peu moins de 5 000 bouteilles prêtes à être dégustées.

Henri Sehpossian affiche sa volonté de se positionner avec un produit haut de gamme, en proposant directement un Très Vieux Pineau, de 19 ans d’âge (âge du liquide le plus jeune). Le côté premium est accentué par la bouteille en carafe qui abrite le précieux liquide. Les arômes sont doux et savoureux, et Henri Fils sera apprécié frais, sur glace ou en cocktail, à l’apéritif ou en digestif. 

Un défi plutôt réussi pour le moment quand on sait qu’il ne reste plus que 100 bouteilles de ce lot n°1… une chance à ne pas manquer ! 

Henri et François sont unanimes, « c’est un challenge, mais c’est un produit exceptionnel sur un créneau où il y a peu de monde ». Affaire à suivre, avec une sortie d’un lot n°2 prévue en début 2022. On a hâte de voir ça !