Comment Bottl. a fait découvrir le whisky Fontagard aux cavistes

Bottl. a créé avec le whisky Fontagard une édition limitée à 100 exemplaires, numérotée de 001 à 100 afin de remercier les 100 cavistes qui se se sont le plus impliqués avec Bottl. en 2021. Et voilà comment la start-up de la Winetech a créé une « best practice ».

Intéresser les cavistes

Tout a commencé avec un constat simple. Plusieurs centaines de cavistes indépendants en France travaillent très régulièrement avec Bottl. et avec enthousiasme depuis son lancement en février 2021. Alors Bottl. a commencé à réfléchir à un cadeau pour les cavistes ayant le plus interagi avec la plateforme la première année.

« Nous voulions réfléchir à un cadeau. Un cadeau chaleureux, significatif, qui ait du sens. Notre première année étant marquée sous le seau des « Talents français », nous nous sommes rapidement orientés vers l’ouverture d’une collaboration avec un producteur français, pointu, pas ou peu connu, qui ait toutes les qualités pour intéresser les cavistes. »

La découverte Fontagard et la mise en route d’une collaboration

Grâce à la plateforme de petits producteurs Bottl.Discover mise en route en octobre 2021, Bottl. a découvert des centaines de petits producteurs français dans toutes les catégories, rhums, whiskies, nolos, bières, etc. A cette occasion, Bottl. a notamment identifié le whisky Fontagard, « un coup de foudre, parce que c’est une nouvelle marque qui embarque un héritage centenaire de bouilleur de cru dans la région de cognac, et aussi parce que tout est fait sur place, à Neuillac : 100 ha de culture d’orge dans les champs de la distillerie, la distillation elle-même, l’assemblage, le vieillissement et l’embouteillage. Bref, c’est beau et rare de découvrir une nouvelle marque qui va du champs à la bouteille » conclut Diane Roy, responsable des petits producteurs chez Bottl.

C’est alors que l’équipe de Bottl. propose à Fontagard de créer une édition limitée à 100 exemplaires, ce qu’elle accepte instantanément. « Nous lancions le whisky Fontagard en France depuis un an auprès des cavistes. Nous avions une quarantaine de points vente. Lorsque Bottl. nous a proposé une collaboration dans l’optique d’offrir une bouteille exclusive du whisky Fontagard à 100 excellents cavistes dans la France entière, nous avons considéré que c’était une grande chance pour nous« , affirme Richard Lambert, co-fondateur de Distill, la maison-mère du whisky Fontagard.

C’est la bouteille PNDC, c’est-à-dire le whisky de la gamme vieilli dans des fûts de « Pineau des Charentes » qui a été choisie, en bouteille ambrée, sérigraphiée pour l’occasion et sans code barre : « c’est une bouteille collector que nous créons, elle n’est pas à vendre. Soit les cavistes l’ouvriront pour la déguster, soit ils la collectionneront » nous raconte Marion Deliry, directrice des cavistes chez Bottl.

La plus belle tournée du monde

Il a tout d’abord fallu établir la liste des 100 « meilleurs » cavistes de l’année 2021 : « un casse-tête parce que nous ne voulions pas déterminer les 100 cavistes exclusivement sur la base du CA qu’ils nous avaient permis de générer, mais sur l’ensemble des interactions réalisées avec Bottl., comme accepter des campagnes en vitrines, participer à nos études sur les cavistes indépendants, être actif sur la plateforme Discover, ou encore rédiger des articles sur notre blog Culture par exemples » renforce Marion Deliry

Ensuite, « on s’est battu pour faire le tour de la France et les livrer ! » s’exclame Hugo Levavasseur, ambassadeur cavistes. Du coup, toute l’équipe de Bottl. a participé à la remise en main propre des bouteilles collector avec un accueil « plus que chaleureux ».

Ici quelques photographies de cavistes à Bordeaux :

Cette initiative sera suivie par d’autres. En effet, outre une nouvelle collaboration attendue, Bottl. a décidé de structurer sa méthode de remerciement des cavistes et bâtit actuellement un « reward program » qui verra le jour à la fin de l’année 2022. « Ce qui comptera, ce seront toutes les interactions réalisées avec Bottl. Au risque de me répéter, les cavistes qui gagneront le plus de points seront ceux qui feront un maximum de choses avec nous. Ne serait-ce que compléter leur profil sur l’annuaire Bottl. ou précommander de nouveaux petits producteurs sur Discover au fil de l’eau. Il n’y a pas que les vitrines qui compteront » conclut Marion Deliry.