Après le cidre, Sassy lance un calvados nouvelle génération

La pomme tombant non loin de l’arbre, après l’élaboration de cidres, la Maison Sassy affiche de nouvelles ambitions en proposant pour la première fois deux calvados empreints de modernité.

Sassy, le Calvados se refait une jeunesse !

Sassy souhaite mettre fin à la réputation de cette eau-de-vie planquée au fond du placard ! Chic, authentique, naturel, le calvados est désormais animé par un nouveau souffle porté par la Maison.

Convaincu que le calvados est une grande eau-de-vie, Xavier d’Audiffret-Pasquier et Pierre-Emmanuel Racine Jourdren font partie de cette nouvelle génération portée par la curiosité et l’envie de faire découvrir ce spiritueux riche d’histoires et à forte personnalité. Le calvados offre tous ces atouts. C’est dans cette dynamique que Sassy a doté ses calvados d’une image percutante, sincère et contemporaine. Un univers qui lui permet de réconcilier cinq siècles de savoir-faire avec un certain élan de modernité. 

Leur objectif : partir à la conquête de ces consommateurs plus jeunes et friands de spiritueux locaux avec comme passage obligé un packaging moderne et décomplexé ! Des calvados qui suivent la tendance des autres produits de la Maison Sassy.

Les Calvados Sassy : une élaboration dans les règles de l’art

La distillation des calvados de la Maison Sassy se fait de manière discontinue permettant une meilleure régularité de la qualité du calvados.

L’alambic à colonne qui est utilisé pour ce calvados se situe à proximité du Château de la Maison Sassy et remonte à 4 générations (1923).

Tous les assemblages sont effectués en conservant systématiquement un pied de foudre des assemblages précédents améliorant ainsi la qualité des Calvados. Cela apporte également une meilleure continuité et régularité dans les assemblages.

Sassy Calvados La Fine, éternellement contemporain 

La proximité de la Maison Sassy avec le milieu de la mixologie a naturellement conduit à l’élaboration d’une Fine, idéale pour s’intégrer en cocktail.

Les 30 variétés de pommes utilisées pour la réalisation de la Fine ont été soigneusement sélectionnées, parmi des pommes amères et douces-amères. Après leur récolte en fin d’année, elles sont d’abord lavées et triées à la main avant d’être pressées, puis mise à fermenter pendant 4 ou 5 semaines. Après distillation, le jus est vieilli au minimum deux ans en fûts de chêne, ce qui lui apporte de la structure et de la complexité. La taille des fûts utilisés pour le vieillissement varie en fonction de l’avancée de la maturation, la première année se fait en fûts de 400 litres, permettant d’apporter du tannin au liquide. Le Calvados continue ensuite son vieillissement en vieux foudres de plus de 100 ans, de 3 000 à 5 000 litres, permettant d’aérer le liquide et d’apporter les touches fruitées.

Dégustation 

Sa robe est légèrement ambrée, limpide avec des reflets brillants.

Au nez, on y retrouve des arômes de pommes, de fleurs blanches, une pointe citronnée. En bouche, il est à la fois vif et ample. La structure boisée est légère afin de préserver au maximum la pomme fraîche, la fin de bouche se caractérise par une belle rondeur.

Un Calvados frais, jeune aux arômes de pomme verte, à servir en cocktails, sur glace ou avec une goutte d’eau pour exhaler les saveurs. 

À partir de 35€

Sassy Calvados XO, un bijou de saveurs 

Le processus initial d’élaboration est le même que celui de la Fine. C’est surtout par le temps de vieillissement appliqué que se distinguent ces deux produits. Le Calvados XO est vieilli au minimum six ans en fûts de chêne, en résulte une couleur cuivrée. Au nez, on décèle des arômes de pommes cuites et de caramel. En bouche, c’est le côté boisé qui prend le dessus. C’est un Calvados idéal en digestif, à préconiser avec un morceau de chocolat noir.

À partir de 50€