Tout comprendre de Champagne Nicolas Feuillatte

Échange avec Guillaume… (ndlr : Guillaume Roffiaen, chef de cave Nicolas Feuillatte)

Je suis en charge des vins depuis 7 ans. De formation scientifique, ingénieur en agriculture, avec un complément en système de management de la qualité et œnologue. Je viens d’Ayala, puis j’ai rejoint La maison Drappier où j’ai fait mes armes. 

Plongée dans l’univers de Champagne Nicolas Feuillatte

Nicolas Feuillatte se situe juste à côté d’Epernay. L’ADN de Nicolas Feuillatte est lié à l’ADN des 5000 vignerons qui nous suivent. Nous sommes au cœur du vignoble, en proximité avec le vignoble. Nous sommes la première union de coop de champagne.

Historiquement, en 1972, Henri Macquart, ancien président des vignerons de Champagne, implante d’abord un centre de stockage pour le compte de coopératives, et au fil de l’eau commence à élaborer des cuvées de champagne.

Par ailleurs, Mr Nicolas Feuillatte, homme d’affaires établi à New York, acquiert 10 hectares de vignes en Champagne en 1976 et crée sa propre marque de champagne. Sans descendance, il la cède au Centre Vinicole d’Henri Macquart.

En 30 ans, elle est devenue la marque préférée des français et s’est développée dans le monde entier. Elle est aussi la première marque de vignerons avec 5 000 vignerons partenaires qui lui livrent leur jus, sur les 15 000 vignerons que compte la l’Appellation, soit ⅓ de la Champagne. 

Bien sûr, Nicolas Feuillatte représente une partie seulement de l’activité de la production de ces vignerons-adhérents, s’approvisionnant avec de très bons moûts selon un cahier des charges technique strict. 

“Il y a une vraie confiance réciproque entre le centre vinicole et les vignerons, souvent héritée de longue date, ce qui n’empêche pas le contrôle scrupuleux des moûts à réception, grâce au travail des 250 salariés du Centre.”

Natalia, caviste : “Je suis allée à Chouilly, j’ai été vraiment surprise de la qualité de l’équipe, de la façon dont Nicolas Feuillatte travaille, de l’aide apportée aux vignerons, des conseils…En effet, on reproduit souvent des messages qu’on a entendus sans connaître les choses. Voilà, là, j’ai pu découvrir par moi-même et me rendre compte de la qualité exceptionnelle des vins élaborés par Guillaume Roffiaen.”

Les circuits de distribution de Nicolas Feuillatte

On valorise historiquement Nicolas Feuillatte sur le circuit de la GD, c’est une fierté, on ne se renie pas. Mais cela fait très longtemps que nous sommes également présents sur les circuits prescripteurs, hôtels, restaurants, cavistes. Une gamme spécifique est dédiée à ce circuit de prescripteurs, qui a du fond et qui nécessite du conseil.

Concrètement, nous avons 2 155 hectares dans notre périmètre et nous orientons les vins vers la gamme professionnelle ou la grande distribution grâce à une cuverie exceptionnelle qui permet de conserver une large palette de moûts. Le très haut de gamme, comme Palmes d’Or, ou Terroir Premier Cru, ou Grand Cru, est réservé aux collections cavistes et prescripteurs. Pour la GMS, la rotation étant plus rapide, on donne un peu moins de complexité, les vins doivent être accessibles. 

Dans tous les cas, nous dégustons nos vins, les caractérisons, et suivant les profils, nous allons les challenger à s’améliorer grâce aussi au vieillissement en caves. Cela nous permet de bien équilibrer nos assemblages dans le temps et de garder une ligne directrice précise.

On utilise un peu plus le Meunier pour son côté fruit croquant pour la GMS, mais pour les cavistes, dans la Réserve Exclusive Brut, on met moins de Meunier qui vieillit moins bien, mais qui propose pour autant une belle tessiture. La proportion de cépages est différente et on adresse bien sûr des millésimes, des sélections territoriales, et du parcellaire différemment.

La viticulture durable 

Nous accompagnons nos vignerons vers la viticulture durable, HVE+, au point de vue formation, structure, et économique. 

La filière Bio se structure et nous sommes acteurs de cette structuration, avec une interlocutrice œnologue Nicolas Feuillatte dédiée qui accompagne les vignerons intéressés. Car ce n’est pas toujours facile…Nous avons une cuvée bio qui va être mise en marché. Dans 4 ans, nous  aurons 80 hectares certifiés bio. Nous voulons clairement démocratiser l’accès à ces cuvées organiques. 

Natalia : “Il y a une nouvelle demande qui va vers le Bio depuis 12 mois. Je vais moi-même implanter un rayon Bio qualitatif dans ma cave de Paris Divin.”

Tour de la gamme des champagnes Nicolas Feuillatte.

La gamme est fonctionnelle :

  1. Réserve Exclusive Brut : structure avec 3 cépages 40% Pinot Noir / 40% Meunier / 20% Chardonnay, entre 30 et 40% de vins de réserve. 5 années de vins de réserve par cépage dans la composition, de millésimes différents. Objectif de régularité
  2. Réserve Exclusive Rosé : C’est l’assemblage de Réserve exclusive accompagné d’une expression aromatique : croquant, fruité – apportée par 15% de vin rouge d’assemblage.
  3. Réserve Exclusive Demi-sec : assemblage et dosage adaptés pour avoir une dynamique fraîche 
  4. Collection Vintage : Blanc de blancs : vibration, fraîcheur, élaboré exclusivement en Chardonnay sur l’expression minérale et florale. Des chardonnay jeunes, vieillis 6 ans ; Brut : ⅓ de chaque cépage : l’emprunte de l’année est très importante
  5. Terroir Premier Cru : sélection territoriale, issu de millésime 2015. 5 premiers crus assemblés, dont 5 personnalités très complémentaires avec épices, tensions, intensité. Dosé en-dessous de 6 grammes (catégorie Extra Brut).
  6. Grand Cru Blanc de Blancs : chardonnays plus cossus ; Grand Cru Blanc de Noirs : pente douce, orientée au nord, pinots noirs aériens. Ils sont millésimés.
  7. Palmes d’Or Brut : assemblage très complexe de Grands Crus de Pinot Noir et Chardonnay issus du nord et sud de la Montagne de Reims et de la Côte des Blancs. Ces matrices au fort caractère font des étincelles en bouteille, adoucies par un Chardonnay de Montgueux très expressif qui va servir de liant entre les Grands Crus après 8 à 10 ans de vieillissement ; et Palmes d’Or Rosé Intense, un rosé de saignée à 100%, hyper caractériel, composé de 50% de pinots noirs macérés à Bouzy (épices et poivre) et 50% de pinots noirs plus fruités des Riceys aux notes de fraise écrasée. Ces deux pinots noirs révèlent de la cerise à l’eau de vie, avec une puissance aromatique exceptionnelle.

Natalia : “J’ai choisi le Réserve Exclusive Brut, le Rosé, et le Grand Cru Blanc de Noirs millésimé 2010. Un coup de cœur.”

Votre développement auprès des cavistes est-il un effet d’aubaine ?

On a des progrès à faire sur notre accompagnement des cavistes indépendants. On a une étiquette qui nous colle un peu à la peau, mais on est prêt à relever le défi. Ce n’est pas un effet d’aubaine, il y a une dynamique, avec la largeur de gamme que Nicolas Feuillatte adresse, nous pouvons toucher la plupart des consommateurs.

Et pour s’approvisionner, il y a une force de vente Nicolas Feuillatte spécifique pour assurer un vrai contact, expliquer nos vins et les porter. C’est une nouveauté.

Mot de la fin ?

La cuvée qui me tient le plus à cœur est la Réserve Exclusive Brut, très complexe à élaborer, avec une diversité d’identités et de territoires exceptionnelle.