Château Mont-Redon, un domaine emblématique de la vallée du Rhône

by Alexandre FRÉMIOT, passionné de vin | @Les-Vins-d’Alex

Parlons dans ce nouvel article du Château Mont-Redon, domaine emblématique de la Vallée du Rhône, propriété de la famille Abeille-Fabre, depuis que leur arrière-grand-père Henri Plantin en fit l’acquisition en 1923.

Qui aurait pu croire que la propriété, couvrant aujourd’hui 186 hectares à Châteauneuf-du-Pape, dont 100 hectares plantés en vignes, fut autrefois exploitée par les romains pour son vin puis devint par la suite, propriété du domaine épiscopal ?

Pour l’anecdote, Clément VII pape de 1378 à 1394, est celui qui a le plus séjourné à Châteauneuf-du-Pape. Il y venait à dos de mule et c’est vraisemblablement de là que vient la fameuse légende de la mule du pape contée par Alphonse Daudet ! Impressionnant, non?

Lors de ma visite au Château, j’ai eu le plaisir d’être accueilli par Lucas Baumet, responsable du développement commercial. Après m’avoir conté l’histoire du domaine et fait visiter le vignoble, nous sommes passés à la dégustation ; je vais ainsi vous parler d’un Châteauneuf blanc de 2019 ainsi que d’un Lirac rouge de 2018.

Château Mont-Redon Châteauneuf-du-Pape
Château Mont-Redon Lirac 2018
Château Mont-Redon Lirac

Châteauneuf-du-Pape blanc 2019 

Terroirs et cépages

Savant assemblage de Grenache Blanc, Clairette, Roussanne, Picpoul & Bourboulenc, ce vin réunit les cinq cépages blancs de l’appellation.

Deux types de terroirs entrent en compte dans la composition de ce vin :

  • De prime abord, un terroir composé de galets roulés encore présents à plus de 2 mètres de profondeur et alliés au safre, roche argilo-sableuse, conférant au sol une capacité drainante très importante. En sous-sol, de fines couches d’argiles se superposent.
  • Puis vient le terroir de calcaire urgonien, présent sous forme de cailloux blancs et anguleux pour les raisins blancs expliquant l’aspect minéral de ce vin ! À Mont-Redon, la production de blanc avoisine les 9 à 10 % alors qu’à l’échelle de l’AOC Chateauneuf-du-Pape, cela ne représente que 5 à 6 %. 

Robe, nez et dégustation

C’est un vin à la robe pâle, aux reflets argentés, qui s’appréciera jeune pour sa délicatesse, sa minéralité ainsi que pour sa fraîcheur aromatique. On y dénote des parfums floraux, ainsi que des notes de fruits comme la pêche blanche, la poire ou encore l’abricot. Au bout de quelques années de vieillissement, on retrouve des notes d’acacia, un côté truffé, voire de pétrole. Mais oui, un vin qui sent le pétrole, ça existe ! J’oserais même dire que ce 2019 allie harmonieusement la puissance d’un 2017 à l’élégance du 2016.

C’est un vin que l’on peut boire dès aujourd’hui, pourquoi pas en accompagnement d’un foie gras, d’huîtres, ou encore d’une tartine chèvre miel (sensationnel). Cependant, vous pourrez aisément le garder une quinzaine d’années ; à savoir qu’à partir de la sixième année, ce vin sec commencera à devenir gras et cette robe pâle aux reflets argentés s’estompera au profit d’une teinte plus dorée. 

Lirac rouge 2018 

« Explosion de fruits », voilà les premiers mots de mon hôte après avoir porté le verre de ce succulent breuvage à ses lèvres.

Robe et dégustation

Ce vin à la robe rouge rubis est d’une belle complexité et s’approche doucement de sa maturité optimale. Ce vin gourmand, dans lequel je relève une belle finesse, peut s’apprécier jeune pour sa dominante de fruits rouges et noirs comme le cassis la mûre ou encore la cerise, son caractère voluptueux, épicé et finement boisé. Tout comme la bouche, le nez nous appelle à la dégustation. En effet, ce 70% Grenache Noir, 20% Syrah & 10% Mourvèdre, dénote des arômes de tabacs, de chênes ou encore de vanille.

Le Grenache, cépage de la vallée du Rhône

Petite parenthèse, savez-vous pourquoi aujourd’hui le Grenache est un indémodable de la Vallée du Rhône ? Il y encore cinq cents ans, ce cépage des climats chauds n’était ramassé par nos vignerons que pour être vendu en vrac en Bourgogne en raison de sa richesse, sa chaleur et le corps qu’il donnait aux vins ! C’est donc naturellement que le cours de celui-ci était jadis très élevé ! C’est très tardivement que le grenache fit son apparition dans nos assemblages contemporains, c’est donc naturel que nos vignerons apprennent encore aujourd’hui de ce cépage aux origines espagnoles.

Potentiel de garde

Ce Lirac Rouge 2018, élevé un an en fût, atteint sa plénitude dès la troisième année. Son potentiel de garde est de 8 à 10 ans tandis que le Châteauneuf, le grand frère de la Vallée du Rhône, peut garder jusqu’à 30 ans. À déguster avec des viandes rouges (côte de bœuf) et des fromages affinés comme un camembert ou un saint-nectaire. 

Pour clôturer cette dégustation, j’ai eu la chance de découvrir l’eau-de-vie de vieux marc de Châteauneuf-du-Pape (élevé entre 9 et 12 ans en fût) et enfin la vinothèque du Château Mont-Redon où sont entreposées paisiblement dans les renfoncements de la paroi des centaines de bouteilles de tous les millésimes du domaine protégées par de vieilles grilles en fer (la plus ancienne datait de 1952), de la bouteille au Balthazar de 12 litres !

Retrouvez d’autres dégustations d’Alexandre dans notre rubrique J’aime votre robe.